Sur les traces
des ours des Pyrénées
2/2

par Aurélien Frances

« C’est comme chercher une paille dans la forêt »

Les 70 ours bruns que comptent les Pyrénées évoluent dans les couverts forestiers entre 1300 et 1800 mètres d’altitude où ils trouvent refuge et protection. Ils sont hivernants ou faux hibernants parce qu’ils entrent en somnolence mais peuvent se réveiller à tout moment.
Lorsque la température augmente au mois de mars, les mâles sont les premiers à reprendre une activité. Les femelles et notamment les femelles suitées* sortent de leur tanière un peu plus tard, au mois d’avril ou début mai, pour la période de reproduction.

Nicolas Moreno pose des pièges vidéos dans les Pyrénées pour observer les ours bruns. Sa sécurité et celle de ces grands mammifères est au cœur de ses préoccupations. Pouvoir observer les ours sans les effrayer ni les perturber est un défi permanent.

Il nous présente ses dispositifs techniques et les règles à respecter pour espérer capturer des instants rares de leur passage. Nous le retrouvons en vallée d’Aspe, sur les traces de l’ours Sorita et de ses trois oursons.

*Suitée: femelle suivie de son petit.

 

Intervenant
Nicolas Moreno, poseur de pièges vidéo pour observer l’ours

Prise de son, réalisation et mix
Aurélien Frances

Mise en ligne
13 mai 2022

Enregistrement
Avril 2022

Production
Silence podcast

Crédit photo
Aurélien Frances

Aurélien Frances

Formé à l’ESJ, Aurélien a plus de 15 ans d’expérience dans le documentaire et le reportage audio (Euradio, La Radio de la mer, France Culture, Arte Radio, la BBC, le mur des podcasts de Ouest France). Portraits, histoires particulières, « tranches de vie ».

Ses productions audio sont informatives, tantôt scientifiques tantôt sociétales. La rencontre reste centrale dans son travail.

 

 

Sur les traces
des ours des Pyrénées 2/2

Par AURÉLIEN FRANCES